8 avril 2014

Entrez donc dans notre "Bar de campagne" pour voir Mon Lapin Bleu !

C'est la première projection du Bar associatif de Goasven et c'est ce vendredi 11 avril à 20h30 en présence de Gérard Alle, le réalisateur du film Mon Lapin Bleu dont on peut voir un extrait ici. Ça vaut le déplacement, croyez-moi ! Ne serait-ce que pour assister à la toute première séance de ciné "artisanale" dans la grande salle de notre petit café ;-)

"On est au bout du monde. Yvonne, la patronne du café, sert des petits rouges aux joueurs de cartes, vend du pain, moud du poivre, trouve le mot juste, la phrase qui sauve la journée. Elle est née dans la maison, il y a quatre-vingts ans. Elle a voyagé, mais a décidé, un jour, d’attendre ici que le monde vienne à elle. Miracle quotidien. Une Mexicaine traverse le bar d’une démarche chaloupée. Un client triste retrouve le sourire. Parfois, c’est tout le bar qui jubile. Il n’y a pas de hasard : « Tous ceux qui entrent chez moi, c’est qu’ils le méritent ! » Pourtant, sur la route, les voitures passent à toute vitesse, indifférentes. Coquillages et mots d’esprit à déguster. La mer n’est pas loin. La poésie non plus. On est au début du monde."

La projection sera précédée, à 19h, d'un repas partagé (un barbecue dans le jardin si il fait beau !) et sera suivie d'une discussion avec le réalisateur, également journaliste, écrivain, auteur de polars, agitateur culturel... et militant. Pour en savoir plus sur ce personnage multiple et sur son film, il y a cette émission de France Inter à (ré)écouter !

20 mars 2014

À Goasven, "Les P'tits Ruisseaux" font les grandes rivières !

Ça y est, le printemps est là et le Bar associatif de Goasven va pouvoir ouvrir ses portes. Cette fois, c'est pour de vrai :-) 


Depuis l'automne dernier, les chantiers participatifs se sont succédés pour rendre l'endroit accueillant (toujours avec les moyens du bords !) et donner naissance à un café singulier baptisé "Les P'tits Ruisseaux"... en écho à Goasven dont la racine bretonne Ti gwazh wenn signifie "le ruisseau blanc (sacré)". C'est un clin d'oeil aussi à la philosophie du lieu qui veut avant-tout encourager l'échange, les rencontres et les actions collectives pour montrer qu'une accumulation de petites choses peut avoir de grands effets !

L'inauguration du café aura donc lieu ce vendredi 21 mars à partir de 17h et jusqu'à 1h du matin. Au programme : de la musique et de bonnes choses à boire et à manger ;-) Attention, il n'y a que 50 places !
Mais le café sera également ouvert le lendemain, samedi 22 mars, de 10h30 à 16h avec des travaux de jardinage pour ceux qui souhaitent contribuer à l'embellissement des espaces verts !


À la différence du magasin de producteurs qui est ouvert à tous, le café ne dispose que d'une "licence privée". Il faut donc être "adhérent" de l'association des consomm'acteurs pour être autorisé à consommer, mais tout le monde peut adhérer. La cotisation est de 5 euros (2 euros pour les moins de 16 ans) et donne accès au café toute l'année.

***

Pour information, Goasven est situé en Bretagne, dans le Finistère, à 25 kilomètres de Brest et à mi-chemin entre les 4 communes de Daoulas, Logonna-Daoulas, Irvillac et l’Hôpital-Camfrout.

Alors, si vous passez par là, un vendredi après-midi ou un samedi matin, n'hésitez pas à vous arrêter au magasin et à pousser la porte du café ;-) Degemer mat ! Bienvenue !

26 février 2014

Avis de grand frais sur la Bretagne ;-)

En cette fin de période hivernale, j'avais prévu de vous parler de Ciné Nordica. Malheureusement, je viens d'apprendre que l'événement n'aura pas lieu, du moins pas tout de suite, puisque le festival a été repoussé à l'Automne. Qu'à cela ne tienne : à la place du cinéma et des "pépites givrées", il y aura du cirque venu du froid ! 

Du 8 au 12 avril 2014, la métropole rennaise accueillera des artistes finlandais, norvégiens et suédois dans le cadre du Focus Cirque Nordique qui présentera des spectacles décalés, drôles et sensibles... ainsi que tout plein d'autres réjouissances aux saveurs du Grand Nord à découvrir prochainement !

visuel FCN 14 ©Atelier du Bourg
C'est à l'association ay-roop que l'on doit ce tout nouveau rendez-vous nordique en terre bretonne ; l'idée étant de transformer son événement intitulé Temps Fort Arts du Cirque en biennale et d'instaurer, les années paires, un moment qui permette de mettre l'accent sur un sujet choisi (une discipline de cirque, un univers artistique, une thématique, une zone géographique...). Il s'agira de "focus" dont le premier du genre portera, vous l'avez compris, sur le cirque nordique.

Après la tempête Ulla et ses violentes rafales de vent, voilà donc maintenant qu'une déferlante circassienne en provenance de l'hémisphère nord s'apprête à s'abattre sur la Bretagne... la météo n'en finit pas de nous surprendre, même au Printemps ;-)

PS : aux mois de mars et d'avril, un froid polaire est également annoncé sur Paris ! L'événement 66° Nord sera, lui aussi, source de frissons et de saveurs nordiques... à commencer par la soirée évasion qui aura lieu le 19 mars 2014 à l'Institut suédois, en présence du collectif TeamGivrés, des architectes designers Luc Voisin et Mathieu Brison ainsi que de la photographe Céline Clanet. Rencontres humaines, échanges, conseils pratiques, boissons et en-cas couleur locale, dans une ambiance rafraîchissante et chaleureuse à la fois !

Comme le dit joliment un proverbe sami "Gardez ouverts les sentiers vers de nouvelles rencontres"...

28 janvier 2014

Banana cake aux épices et au chocolat pour 2014... en v(o)eux-tu, en voilà !

Ne nous laissons pas abattre par le mauvais temps breton qui persiste. Oublions la grisaille, le froid, la grêle, le vent, la pluie (la tempête de décembre aussi !)... allumons des bougies, profitons des petites éclaircies et confectionnons les gâteaux qui nous font envie !

Pour moi, ce sera un gâteau aux épices très proche de celui-là, puisqu'il s'agit d'un "banana cake" aux éclats de chocolats, relevé de poivre sauvage de Madagascar, de noix de muscade, de clous de girofle, de cannelle et bien sûr de cardamome ! La recette originale (celle dont je suis partie) se trouve ici, dans le numéro de janvier du magazine Live.

Comme à mon habitude, j'ai utilisé un moule à Kougelhof. Cela donne, aussitôt, une allure majestueuse au gâteau.

Il suffit ensuite de le saupoudrer de sucre glace pour créer du relief, accentuer le contraste et obtenir la blancheur d'un manteau neigeux. Le ton est ainsi donné pour un goûter d'hiver !

Enfin, comme j'aime couronner les gâteaux de végétaux, j'ai choisi pour celui-ci une branche d'Hélichrysum (plus connue sous le nom d'Immortelle ou de plante à curry) pour sa teinte gris-argentée et son parfum envoûtant.

Le tout dans une gamme de noir, de blanc, de brun et de rose poudré qui s'accorde avec mes envies du moment et avec les couleurs de mon nouvel intérieur ;-) L'inspiration est partout !

Voilà donc ma manière de garder la banane en plein mois de janvier :-)

Ban'Année à tous !

Ingrédients

Pour une dizaine de personnes...

* 600 g de bananes très mûres (5 environ) grossièrement écrasées
* 200 g de sucre blond de canne

* 100 g de sucre muscovado (sucre de canne complet)
* 150 g de beurre fondu

* 100 g chocolat noir à 70% de cacao, grossièrement haché

* 2 cuillères à café de bicarbonate de soude

* 1/2 cuillère à café de sel
* 300 g de farine
 de blé T65
* 4 oeufs battus

Pour les épices :

* 1/2 cuillère à café de graines de cardamome

* 3 clous de girofle

* 5 grains de poivre sauvage de Madagascar
 (celui de L'atelier des saveurs est mon préféré)
* 1 grosse pincée de noix de muscade en poudre
* 1/2 cuillère à café
 de cannelle en poudre
...

1 ~ Écrasez les épices (cardamome, clous de girofle et poivre sauvage de Madagascar) à l'aide d'un mortier. 2 ~ Mélangez les bananes, le sucre blond de canne, le sucre muscovado, le sel et toutes les épices. 3 ~ Ajoutez le beurre fondu, les éclats de chocolat, le bicarbonate de soude et la farine. 4 ~ Incorporez les oeufs battus au préalable et mélangez jusqu’à obtenir une pâte bien homogène. 5 ~ Versez la pâte dans un moule de 24 cm de diamètre beurré et fariné (chapelure pour moi !). 6 ~ Enfournez le gâteau dans un four préchauffé à 175°C. et laissez cuire 1h... voire 1h15 suivant le moule utilisé. 


PS : J'aurais aimé m'appliquer davantage sur les photos, mais le shooting extérieur a mal tourné... Perchée sur mon escabeau au milieu du jardin, j'ai été surprise par une averse de grêle. J'ai donc sauvé ce que je pouvais en matière de gâteau comme de photo !

24 décembre 2013

Joyeux Noël !

Avec une belle brassée colorée de fleurs de calendula, de lavande et de sauge pour finir l'Année... "Pas de saison !" me direz-vous et pourtant si car tout vient du jardin.

Nedeleg Laouen... God Jul... Joyeux Noël !

24 novembre 2013

Gâteau d'inspiration suédo-bretonne, aux pommes et à la cannelle, pour l'hiver qui approche...

En Bretagne, l'Automne a été doux et fructueux : les récoltes de pommes sont plus spectaculaires que jamais... il parait que c'est le soleil de l'été qu'il faut remercier :-)
Nous entrons donc dans l'hiver avec des pommes plein les clayettes et ça tombe bien car le gâteau sur lequel j'ai jeté mon dévolu est un Äpplekaka med kanel...

Ce gâteau suédois aux pommes et à la cannelle m'a tapé dans l'oeil ici, mais j'ai voulu faire quelques ajustements pour lui donner davantage de moelleux et de légèreté.

Pour tout vous dire, il m'a fallu 3 essais pour mettre au point cette variante bretonne de l'Äpplekaka : un gâteau aérien comme un nuage qui aurait pu trouver sa place sur le comptoir du MJUK CAFE.

Ce qui distingue ce gâteau breton de son homologue suédois, ce sont les ingrédients : pommes, oeufs et beurre bretons, lait Ribot (à la place du gräddfill) et sel de Guérande. Les proportions et la méthode diffèrent un peu aussi, mais rassure-vous, il a encore tout d'un gâteau suédois :-)

~ Gâteau suédo-breton aux pommes et à la cannelle ~  

Ingrédients

Pour la pâte :

* 175 g de beurre doux en pommade
* 200 g de sucre en poudre blond de canne
* 1 sachet de sucre vanillé (ou 2 cuillères à café)
* 2 oeufs
* 300 g de farine de blé T65 (Il est aussi possible de soustraire 100 g de farine et de mettre des amandes en poudre à la place)
* 1 cuillère à café de cardamome en poudre (facultatif)
* 1 1/2 sachet de poudre à lever
* 1 généreuse pincée de sel fin de Guérande
* 250 ml de lait Ribot (Paysan Breton pour moi)

Pour la garniture :

* 100 g de sucre en poudre blond de canne (excellent aussi avec du Rapadura, sucre de canne complet)
* 4 cuillères à café de cannelle en poudre
* 3 grosses pommes épluchées et coupées en fines lamelles

Pour le sirop :

* 1 cuillère à soupe de sucre en poudre blond de canne
* 1 cuillère à soupe d'eau
* le jus de macération des pommes/sucre/cannelle
...

1 ~ Préparez d'abord la garniture : saupoudrez les pommes de sucre et de cannelle, mélangez délicatement avec les mains et laissez macérer. 2 ~ Fouettez les oeufs et le sucre (blond de canne + vanillé) jusqu'à ce que vous obteniez un mélange blanc et mousseux. 3 ~ Ajoutez le beurre en pommade. 4 ~ Dans un autre récipient, mélangez les ingrédients secs (farine, poudre à lever, sel) et ajoutez-les au premier mélange en alternant avec le lait Ribot. 5 ~ Placez du papier cuisson dans le fond d'un moule à charnière de 26 cm de diamètre. Beurrez les bords du moule et chemisez-les avec de la chapelure ou de la farine. 5 ~ Versez la pâte dans le moule. 6 ~ Préchauffez le four à 185°. 7 ~ Disposez les pommes (couvertes de cannelle et de sucre) en les enfonçant à la verticale dans la pâte sans trop les enfoncer et réservez le jus rendu par les pommes. 8 ~ Cuire le gâteau pendant 1 heure à 185°. 9 ~ Quelques minutes avant la fin de la cuisson, préparez un sirop : délayez le jus de macération des pommes avec le sucre et la cannelle en rajoutant une cuillère à soupe d'eau et une cuillère à soupe de sucre. Faites chauffer le sirop dans une petite casserole. 10 ~ À la sortie du four, appliquez le sirop au pinceau sur l'ensemble du gâteau et laissez-le refroidir à température ambiante. Avant de servir, saupoudrez de sucre glace.

Et pour ne rien gâcher...

Avec le restant de pommes au sucre et à la cannelle, vous pouvez aussi faire de la compote. Pour cela, il suffit d'éplucher vos pommes (quantité souhaitée), de les couper en gros quartiers et de les faire cuire à feu doux dans une casserole avec un peu d'eau + le reste des pommes au sucre et à la cannelle. Arrêtez la cuisson lorsque les pommes sont assez cuites pour être écrasées à la fourchette et mixez si vous n'aimez pas les morceaux. En dessert, avec du lait Ribot et du Rapadura, c'est rudement bon !

Servi tiède avec du lait Ribot, ce n'est pas mal non plus !



13 novembre 2013

Soutenez la construction d'une chèvrerie bretonne !

Au début de l'automne, j'ai fait la connaissance d'Emmanuelle qui est chevrière à Hanvec dans le Finistère. Elle fabrique de succulents fromages de chèvre frais, natures ou aromatisés (curry, poivre, ciboulette…) et vend ses produits en circuit-court sur les marchés ainsi qu'au magasin de producteurs de Goasven où elle est très investie.

Seulement voilà, Emmanuelle est limitée dans sa production : elle n'a pas assez de lait pour répondre à la demande et ses 23 chèvres manquent cruellement d’espace. Il lui faut donc construire une chèvrerie au plus vite et réaménager son laboratoire afin de poursuivre et de développer son activité.

À partir d'un élément existant (son labo actuel), Emmanuelle souhaite construire une extension en structure et bardage bois qui servira de chèvrerie définitive et de stockage pour le fourrage. Dans ce bâtiment SAIN, FONCTIONNEL, LUMINEUX et bien VENTILÉ, chacune de ses chèvres aurait ainsi son propre coin de repos. Deux pièces supplémentaires seraient également intégrées à l'ensemble de manière à agrandir son labo, ce qui lui permettrait d'étendre sa gamme de produits avec des tomes et autres fromages affinés...

Pour l'aider dans ce projet, un appel à financement participatif (crowdfunding) a été lancé sur le site de ULULE et de belles contreparties sont proposées aux participants : dégustation de fromages frais, faisselle et fromage blanc, parrainage de chèvres, séjour en yourte à Hanvec (ça fait pas rêver ça ?)... il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses ;-)

Emmanuelle a besoin de 7 500 € pour concrétiser son projet et il reste encore une bonne partie de cette somme à réunir avant le 2 décembre… alors n'hésitez pas à faire circuler l'info et à l'ébruiter au maximum via vos réseaux !

◣ Pour écouter Emmanuelle parler de son projet, c'est par là.
◢ Et pour la soutenir, c'est par ici !

Voilà déjà ce que nous pouvons faire pour agir à notre échelle, pour participer au changement que nous voulons.
Ce changement est d'abord intérieur et commence par les choix que nous faisons dans notre propre vie et dans chacun de nos petits actes quotidiens. Aucun individu ne peut à lui seul changer le monde, mais nous avons tous un pouvoir là où nous sommes, à commencer par l'attention que nous pouvons porter aux autres.


Chacun d'entre nous peut participer à construire une agriculture saine, durable et locale, comme le mouvement Colibris initié par Pierre Rabhi s'attache à le faire comprendre.

 

10 novembre 2013

Snurra en kanelbulle... ou comment tournicoter les kanelbullar dans les règles suédoises de l'art !



Croyez-le ou pas, les kanelbullar ont plus d'un tour dans leur sac : ils ont le don notamment d'être polymorphes, si, si ! Voilà pourquoi on les retrouve tantôt roulés comme des coquilles d'escargots, tantôt noués comme du cordage. À croire que les boulangers qui les façonnent ont tous le pied marin ;-) Je ne sais pas si c'est le cas de Martin Johansson et de Sébastien Boudet... n'empêche que tous deux manient les tours et les boucles avec l'agilité de matelots aguerris et que leurs vidéos donnent sacrément envie de mettre la main à la pâte, surtout en cette veille de 11 novembre. Voyez un peu !



Je vous propose donc de profiter de ce long week-end pour vous entraîner à "nouer" des petits pains à la cannelle, à la cardamome ou au safran. Vous verrez, le tour de main nécessite plus d'entraînement qu'il n'y parait, sachant que la facilité d'exécution du noeud dépend grandement de l'élasticité de la pâte (ça aussi, ça se travaille !).

Pour les recettes, je vous laisse piocher parmi ces trois-là :

 Kanelbullar
 Kardemummabullar 
 Saffransknutar

A moins d'essayer la recette de Cléa dont les variantes montrent bien que toutes les fantaisies sont permises !

Et si je vous dis que les kanelbullar ont des ailes et qu'ils voyagent, vous me croyez ? Comme leur maître artisan "boulanger-marin", ils aiment prendre le large. D'ailleurs, lorsqu'on les retrouve en Pologne, ils ont fière allure aussi...

Source : http://codziszjemnasniadanie.pl
J'aime particulièrement cette version "couronne" dénichée sur le joli blog polonais "Co Dziś Zjem na śniadanie" qui signifie "ce que je vais manger pour le petit-déjeuner aujourd'hui".

Et vous, vous les aimez comment les kanelbullar ?

30 octobre 2013

Automne nordique, parisien ou breton ?


Il reste encore 1 mois pour profiter de l'Automne nordique à Paris et voyager entre le Danemark, la Finlande, l'Islande, la Norvège et la Suède ! Cette première édition associe design, polar et... jazz (en partenariat avec Jazzycolor) pour le dernier volet de cette saison culturelle, avec une programmation des plus éclectiques à découvrir ici  :-)


Dans un tout autre registre, mais toujours en musique et dans un esprit "jazzy" aussi, je vous conseille d'aller écouter le groupe ODEIA qui sera en concert, le vendredi 8 novembre à 20h à l'Atelier du Plateau à Paris (75019), dans le cadre du Festival de Ménilmontant... et d'aller voir, au passage, le tout nouveau site de ce quatuor très prometteur ;-)

... mais si vous préférez l'Automne breton, sachez que la saison culturelle est riche aussi à l'Ouest. N'hésitez pas à pousser la porte de la galerie La Chouette à Daoulas pour découvrir la très belle exposition de Stéphanie Doroche et Emmanuelle Premel-Cabic intitulée Autopsie / C'est jusqu'au 3 novembre 2013 (11h-17h), dépêchez-vous !

Après quoi, il sera temps d'aller au Quartz pour assister aux projections proposées dans le cadre du Festival européen du film court de Brest, du 12 au 17 novembre 2013.

Alors, que choisissez-vous pour cet automne ?

Source : http://66n-suede.fr/
Sachant qu'il faudra se préparer  ensuite à vivre un hiver 100% nordique et à adopter "l'Attitude suédoise"... allez, ne soyez pas effrayés !

Entre le mois de février et le mois d'avril 2014, ce sera au tour de 66° Nord de proposer des expositions, des projections, des concerts, etc. Bref, toute une programmation encore axée sur le grand nord ;-) Cela, bien sûr, au moment même où la ville d’Umeå en Suède reprend le flambeau de Capitale européenne de la Culture.

20 octobre 2013

Un p'tit coup de jus dans le court-circuit ?

Et hop ! Voici le dernier communiqué de l'équipe du café...
merci Gilbert ;-)

Ah là là, on était pressés d'ouvrir mais les pommes étaient encore plus pressées que nous !


Eh oui c'est l'automne, envolés les parasols ! L'occasion en attendant...
De boire un coup à R'amène ta Pomme.





Yehed mad ! À la vôtre !

La café associatif attendra sans doute le début d'année prochaine ou l'époque des derniers frimas pour ouvrir ses portes et ses bras dans un espace tout neuf et tout chaud.

En attendant ces bras là vont devoir se retrousser les manches.

Au tout début, nous nous arrêtions chaque vendredi ou samedi pour le pain, le fromage... nous remplissions notre panier, nous restions discuter dans la cour et puis nous nous sommes demandés pourquoi nous ne prolongerions pas ces moments devant un verre, une tartine, des jeux, de la musique...

C'était parti et nous en sommes là... au tout début du projet finalement, qui, peu à peu, prend forme autour de valeurs communes : consommer les bons produits locaux, favoriser les échanges et les moments conviviaux, partager savoirs et saveurs...

Producteurs et Consomm'acteurs se sont mis d'accord pour faire vivre ce projet et les passerelles entre les deux associations se profilent à l'horizon...
Les statuts sont déposés, il fallait aussi franchir cette étape, l'équipe du café associatif, émanation de l'association des Consomm'acteurs, investira prochainement le bas de la maison d'habitation pour la mise en chantier du café.

Nous voici donc avec des tables dépareillées et des chaises colorées, des idées plein la tête... et du travail en perspective !

Abattre quelques cloisons, construire un bar, jouer du pinceau...
Vos conseils et votre aide sont bien sûr bienvenus comme sont bienvenues vos idées pour dénicher le nom du Café et toutes les activités qui pourront s'y dérouler.

On voit déjà fumer la soupe sur le comptoir ! Celle qui a été préparée avec les légumes d'à côté. On pourra aussi servir du vin de pas loin, de la bière d'à côté, de l'eau delà comme disait le poète, on vous dira ce que dit la loi.
Et puis quand le café ouvrira, si vous voulez boire un verre, il vous faudra adhérer à l'association. Cela la loi le dit déjà !

Allez, à très bientôt l'an prochain pour partager un p'tit coup de jus dans le circuit court. Vous avez compris qu'on vous tiendra au courant !

L'équipe du Café

18 octobre 2013

Tous à la récolte !

C'était en Suède (à Rosendals Trädgård précisément), mais ça aurait très bien pu être, ici, en Bretagne :-)



Ce week-end, à Goasven, il devrait y avoir une belle ambiance aussi. L'association R'amène ta Pomme y organise un pressage festif, samedi 19 octobre, pour faire des litres et des litres de jus de pommes !

600 litres devraient ainsi être mis en bouteilles. La moitié ira aux participants, le restant au bar associatif de Goasven (200 litres) pour constituer sa "cave à jus" et à R'amène ta Pomme (80 litres) pour donner aux personnes qui fournissent des bouteilles propres...

L'idée est donc de "r'amener" des pommes (50 kg max par personne) : celles de son jardin, du jardin des voisins ou en provenance d'arbres "abandonnés"... pour repartir ensuite avec du jus !

Et moi, je vous donne rendez-vous samedi matin à la buvette ;-)

10 octobre 2013

L'ouverture du Bar associatif de Goasven tombe à l'eau...

Les statuts de l'Association n'ayant pas encore été déposés, l'inauguration officielle du Bar associatif ne pourra pas se faire le 11 octobre comme prévu... Disons qu'on préfère attendre que les peintures des chaises soient bien sèches ;-) 

Cela dit, vous pouvez toujours venir à Goasven pour faire votre marché puisque le magasin des producteurs sera ouvert de 15h à 19h30, comme tous les vendredis !

7 octobre 2013

Le Bar associatif de Goasven dispose déjà d'une bonne assise !

Le Bar associatif de Goasvensitué à la croisée des chemins de Daoulas, Irvillac, l'Hôpital-Camfrout et Logonna-Daoulas, ouvrira ses portes ce vendredi 11 octobre.

Il y a encore du pain sur la planche pour que le lieu ressemble à un café et le nom n'a pas encore été trouvé (ça viendra !), mais il y a déjà une flopée de chaises "arty" pour asseoir sa notoriété (c'est déjà ça !) et plein de bonnes idées...

Ce n'est pas mon projet (rien à voir avec le Mjuk Cafe), mais j'y participe et je suis heureuse d'en annoncer la couleur :-) 

En attendant l'ouverture, voici un petit aperçu de l'atelier peinture qui avait lieu ce dimanche après-midi à Goasven, avec les mots de Gilbert pour accompagner le tout !

Vingt et une chaises échappées du Musée de l'école ont trouvé une seconde jeunesse grâce aux soins prodigués par une dizaine de Bar-bouilleurs associatifs mélangeant allégrement acrylique et glycéro pour faire la nique à l'expo Miro.

Pour les tables, tous les bouts de bois sont bienvenus, surtout ceux qui, mis bout à bout, pourraient faire des « espaces de convivialité partagée » (habituons-nous à la Novlangue), des tables, en gros. 

Côté chaises... Les consomm'acteurs pourront s'y asseoir dès vendredi prochain (à condition qu'elles soient sèches !). 

Le 11 octobre 2013, retenez la date ! Inauguration officielle du Bar associatif de Goasven (qui n'a pas de nom ; proposez, proposez, il en restera toujours quelque chose).

Ça tombe bien c'est ouvert en même temps que le magasin de producteurs, et peut-être un peu après, on sait jamais. 

Alors, ce bar associatif ? 
Mon p'tit monsieur c'est quoi ? (Ma p'tite dame aussi bien sûr) C'est quoi ? (Mon p'tit monsieur, ma p'tite dame ?). 

Un lieu où on partage 
Pour voir 
Un lieu où « Tiens je t'ai déjà vu quelque part toi, non ? » 
Un lieu de débat, de conférence... 
De conférence ? 
Pourquoi pas ? 
Non ? T'aime pas ce mot là ? 
Un lieu pour lire, pour dire, pour raconter, pour conter, pour dire qu'on est là 
Un lieu pour boire un coup ? 
Pour se battre 
Un p'tit coup ? 
Rien qu'un p'tit coup alors, un p'tit coup. 

Après y'a tout, espace lecture pour les enfants, bricolage le dimanche pour être du bon côté du sondage, tonte de pelouse, fabrication de cocktails, atelier cuisine, soupe avec les grosses légumes d'à côté quand ils auraient pas tout vendu et tout et tout !

On est ouvert à tout, enfin on est surtout ouvert le 11. Et puis après... Venez voir nos chaises comme elles sont belles ! 

La bande du bar *
(à la demande de Fanch qui trouvait que 
"Commission Bar associatif", ça faisait trop compromissif) 

* Séverine, Catherine, Gaël, Didier, Gilbert, Adèle, Camille, Alex, Fanch, Julia... rejoints très tardivement par Gilles et Xavier, surpris par la marée (elle a bon dos).