25 décembre 2015

Pour le réveillon, je m'occupe du dessert :-)

À la recherche d'un dessert de fête pour le réveillon de Noël, j'ai trouvé celui qu'il me fallait dans l'un des livres de Linda Louis entièrement consacré aux Châtaignes avec, en couverture, une très chic charlot'tiramisu à la châtaigne et à la poire... ça m'a rappelé ce tiramisu trop bon à la crème de marrons !

Déjà adepte de son livre L'appel gourmand de la forêt, j'ai pris l'habitude de faire des conserves de crème de châtaignes chaque automne. J'avais donc ce qu'il fallait sous la main, sauf les poires... Par chance, je devais passer à la ferme aux libellules près de Quimper. J'ai pu ainsi m'approvisionner sur place, directement auprès des producteurs. C'est quand même chouette de vivre à la campagne :-)

Et comme je n'avais pas envie de courir les magasins pour trouver des marrons glacés (très chers de toute façon... mieux vaut les faire soi-même !), je les ai remplacés par de petites pommes de pin ;-)



Alors voici la recette de ce gâteau de fête, entre charlotte et tiramisu... car même si le réveillon de Noël est passé, il reste celui du nouvel an pour lequel un dessert gourmand sera encore le bienvenu !

Pour la recette, je n'ai presque rien changé par rapport à l'originale. Je me suis juste contentée de recopier celle du livre en la reformulant à ma façon... 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la réalisation de ce gâteau est d'une grande simplicité (à moins de se lancer dans la confection des biscuits à la cuillère et des marrons glacés). Il faut juste avoir du temps devant soi et s'appliquer :-)



~ Charlotte (façon tiramisu) aux poires
et à la crème de châtaignes ~

Ingrédients

Pour 6 personne

Pour le tiramisu :

* 400 g de poires (soit 300 g net)
* 230 g de crème de châtaignes selon la recette de Linda Louis
(ou 180 g de crème de marrons du commerce)
* 250 g de mascarpone
* 20 g de purée de noisette
* 100 ml de lait de vache (ou de lait végétal)
* Une trentaine de biscuits à la cuillère

Pour le caramel :

* 50 g de sucre blond de canne
* 30 g de crème de châtaignes
* 6 marrons glacés (facultatif)

Pour la décoration :

* 30 g de cacao amer en poudre (ou de caroube)
* Une vingtaine de biscuits à la cuillère
* 1 poire coupée en 4 (ou 3 mini poires)
...

1 ~ Portez une casserole d'eau à ébullition. Épluchez les poires et retirez leurs pépins. Fendez-les en quatre, puis en lamelles. Faites-les cuire pendant 5 minutes (ou moins si elles sont très mûres). Égouttez-les, disposez-les dans un grand bol et ajoutez 50 g de confiture de châtaignes (ou 30 g de crème de marrons). Réservez.

2 ~ Dans un grand saladier, fouettez au batteur le reste de la confiture de châtaignes, le mascarpone, la purée de noisette et de lait de soja, jusqu'à l'obtention d'une crème onctueuse.

3 ~ Chemisez un moule haut (ou une grande casserole) de papier sulfurisé, en laissant dépasser les bords de 10 cm. Disposez au fond une couche de biscuits à la cuillère (face plate sur le fond du moule), en les serrant bien (complétez les trous avec des morceaux de biscuits). Ajoutez un tiers de la crème de châtaignes, puis un tiers des poires. Renouvelez l'opération 2 fois et terminez par une couche de biscuits.

4 ~ Tapez fortement et à plusieurs reprise le moule sur le plan de travail pour bien tasser la garniture. Recouvrez le tiramisu avec le papier sulfurisé qui dépasse. Disposez une petite assiette lestée d'un poids dessus, puis placez au réfrigérateur pour 12 heures.

5 ~ Démoulez, puis saupoudrez la surface de cacao à l'aide d'une passoire fine. Disposez sur les bords, à la verticale, des biscuits à la cuillère (en les coupant si besoin). Maintenez-les à l'aide d'un ruban.

6 ~ Épluchez la poire (ou pas), fendez-la en 4 et faites-la cuire dans une casserole d'eau bouillante pendant 15 minutes, à feu doux. Égouttez et laissez refroidir. Disposez ensuite les quartiers au centre du gâteau.

7 ~ Préparez le caramel. Faites fondre à feu très doux le sucre de canne dans une petite casserole (sans ajout d'eau). Quand il devient liquide, ajoutez hors du feu la confiture de châtaignes et mélangez vivement. Versez ce caramel sur les poires. Décorez avec les marrons glacés ou autre.

À savoir : l'humidité du tiramisu permet aux biscuits à la cuillère de tenir sur les bords, mais si vous le souhaitez, vous pouvez les coller avec un peu de chocolat fondu.
...

Joyeux Noël !
Et n'oubliez pas : les plus beaux cadeaux sont ceux 
que la nature nous offre :-)






4 octobre 2015

Table d'Automne...

L'automne s'est installé lentement mais confortablement dans notre petit coin de Bretagne et même si les soirées sont encore assez douces pour dîner dehors en nous donnant l'impression que l'été se prolonge, celles-ci se font de plus en plus courtes. Alors, pour en profiter aussi longtemps que possible, on se saisit des couleurs et des saveurs automnales dans l'idée d'embellir la table et faire de chaque repas une fête où les courges et les fleurs sont mises à l'honneur. 

Dans le jardin, les pommiers s'écroulent littéralement sous le poids de leurs fruits. Après de généreuses récoltes d'abricots, de prunes, de figues et de poires, ce sont plusieurs centaines de kilos de pommes que l'on s'apprête à cueillir cette année. Si la plupart d'entre elles est destinée à la fabrication de cidre et de jus de pommes, les autres sont vouées à être utilisées en compotes, crumble à la farine de chataîgne, tartes crumbelisées aux flocons d'avoine et au romarin, en variante du kardemummakaka et en gâteaux suédo-bretons. Ces derniers seront moins sucrés que ceux des années précédentes et plus prononcés en goût avec la farine de blé noir que j'incorpore désormais à celle de froment pour moitié.

Du côté des tartes salées, le blé noir entre bien souvent aussi dans la composition de la pâte (comme ici), tandis que le lait Ribot a trouvé sa place dans l'appareil à quiche qui s'accommode de toutes les fantaisies en matière de garniture comme avec cette copieuse tarte au potimarron, dont voici la recette :  

~ Tarte au potimarron, féta, tofu et  lait ribot ~ 

Pour la pâte

* version classique par ici
* version au blé noir par là

Pour la garniture

* 300 g de potiron bio cuit à la vapeur avec la peau et coupé en gros morceaux 
* 100 g de tofu lactofermenté au pesto ou de lardons fumés pour ceux qui préfèrent... 
* 100 g à 200 g de féta émiettée
* graines de courge et sésame blond torréfié

Pour l'appareil à quiche 

* 100 ml de lait Ribot 
* 100 ml de lait de vache 
* 65 ml de crème normale ou végétale (soja, avoine...) 
* 3 oeufs entiers 
* sel, poivre et piment en paillettes "pul biber"

...
1 ~ Râpez grossièrement le tofu et disposez-le sur le fond de tarte précuit avec le potimarron et la feta. 2 ~ Fouettez les oeufs avec les deux types de lait, la crème, le poivre, le sel et le piment puis versez ce mélange sur les ingrédients et saupoudrez de graines de courges et de sésame blond. 3 ~ Enfournez pour 30 à 40 mn de cuisson à 180°. 

Et pour changer du traditionnel accord "mets & vins", je vous propose un accord "mets & fleurs", avec en accompagnement pour ce plat : un bouquet de saison réalisé avec les végétaux du jardin et composé de laurier, lavande, sauge ananas et sauge de Graham, calendula, cosmos et dahlias pompoms...





12 août 2015

Voyage gastronomique au coeur des terroirs français avec Les Petites Cocottes...

Point de recette ni de récit suédo-breton pour le moment. Je ne fais là qu'une apparition éclaire pour mettre en lumière un jeune projet gastronomique qui a retenu mon attention et dont l'aboutissement tient à une campagne de crowdfunding. Il s'agit des Petites Cocottes


Comme les trois membres de l'équipe à l'origine de ce projet, je suis gourmande, curieuse... j'aime aller à la rencontre des producteurs, de leurs produits et partager ces découvertes en valorisant le savoir-faire artisanal. Cela me fait donc plaisir d'encourager une initiative comme celle-ci et d'aider Les Petites Cocottes à décrocher leur cagnotte :-)

Pour soutenir Les Petites Cocottes sur Kiss Kiss Bank Bank, c'est par ici !