14 juillet 2017

C'est l'été... période des festivités :-)

Ce gâteau, je l'ai réalisé l'été dernier, pour l'anniversaire de Gwen... Une grande fête surprise avait été organisée pour l'occasion à la Ferme de Trévarn à Saint-Urbain, là où se trouve sa brasserie. Car Gwen brasse de la bonne bière artisanale (La Mignonne) que l'on peut venir acheter sur place ou se procurer au magasin de producteurs de Goasven à Logonna-Daoulas.

C'est la première fois que je réalisais un Layer Cake alors pour ne pas prendre de risque, j'ai fait confiance à Linda Louis en suivant scrupuleusement sa recette. Je me suis juste autorisée un brin de fantaisie dans la présentation afin de valoriser les succulents petits fruits d'Estelle, maraîchère à la ferme de Trévarn elle aussi...

Pour mieux comprendre la particularité de cette ferme appartenant aux frères Glinec, je vous invite à lire cet article publié récemment dans le Télégramme.

Mais revenons à nos gâteaux... Comme il y avait pas mal d'invités, j'avais également réalisé un Carrot Cake amélioré, nappé d'une chantilly au mascarpone parfumée à l'eau de rose, le tout recouvert de copeaux de noix de coco et paré de physalis, fraises, cassis... sans oublier quelques pistaches et branches de romarin pour le rendre encore plus beau ;-)

Ce jour-là, nous avons bien bu et bien mangé... bien dansé aussi avec Johnny de Montreuil qui était de la partie.
Merci à Gwen & Estérine pour la photo !

Pour sûr, je renouvellerai donc l'expérience car ces gâteaux ont été très appréciés ;-)



~ Layer cake au chocolat et à la crème de marron ~ 

Recette de Linda Louis
Temps de préparation : 1h30 Niveau : moyen 

Ingrédients pour 8/10 personnes :

Pour le fondant au chocolat et à la crème de marron :

* 300 g de chocolat à pâtisser
* 4 œufs
* 160 g de sucre de canne roux
* 1 c. à c. de jus de citron
* 1 pincée de sel
* 300 g de crème de marrons
* 150 g de purée de noisette (ou de beurre fondu)
* 60 g d’arrow-root (ou de fécule de maïs)

Pour la ganache soyeuse au chocolat :

* 250 g de chocolat à pâtisser
* 400 g de tofu soyeux

Pour la couverture au chocolat :

* 50 g de chocolat à pâtisser
* 30 g de crème soja liquide

Pour la meringue : 

* 2 blancs d'oeuf
* 2/3 gouttes de jus de citron
* 1 pincée de sel
* 100 g de sucre blond de canne
...

FONDANT AU CHOCOLAT ET A LA CREME DE MARRON 

1 ~ Préchauffez le four à 170 °C. Faites fondre le chocolat au bain-marie, à feu doux. 2 ~ Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. 3 ~ Fouettez vivement les jaunes d’œufs avec le sucre de canne, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. 4 ~ Montez les blancs d’œufs en neige avec le jus de citron et le sel, en commençant doucement pour les détendre, puis en augmentant la vitesse du batteur jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes. 5 ~ Ajoutez au mélange jaunes d’œufs-sucre la confiture de châtaignes, la purée de noisette, l’arrow-root puis le chocolat fondu. 6 ~ Incorporez délicatement les blancs en neige à l’aide d’une spatule souple. 7 ~ Chemisez trois petits moules à gâteau (de taille identique, 20 cm de diamètre, en Pyrex) avec du papier sulfurisé. 8 ~ Répartissez-y la pâte (pesez chaque moule rempli) et faites cuire 40 minutes au four (testez la cuisson avec la pointe d’un couteau). 9 ~ Laissez bien refroidir les gâteaux avant de les démouler (sinon, ils ne se tiennent pas assez).

GANACHE SOYEUSE AU CHOCOLAT 

1 ~ Faites fondre le chocolat au bain-marie, à feu doux. 2 ~ Mixez avec le tofu soyeux pendant 5 minutes, puis placez le mélange au réfrigérateur pendant 20 minutes. 3 ~ Disposez le premier gâteau dans un plat de service. Nappez-le de ganache (environ 1 cm d'épaisseur). Comme le gâteau comporte une croûte légèrement meringuée, il se peut qu'elle se casse et adhère à la ganache. En utilisant une spatule longue et bien souple (type spatule à crêpes) et en l'étalant jusque sur les bords, l'opération est plus aisée. 4 ~ Posez dessus le deuxième gâteau, nappez de ganache. Posez le troisième et dernier gâteau et nappez à nouveau de ganache. Étalez ensuite le reste de ganache sur les bords latéraux. Pour un lissage parfait, maintenez la spatule à la verticale et faites tourner votre plat (voir lien vidéo ci-dessus). 5 ~ Placez le gâteau monté 2 heures au réfrigérateur.

COUVERTURE AU CHOCOLAT 

Faites fondre le chocolat et la crème soja au bain-marie, à feu doux. A l'aide d'une spatule souple, étalez ce mélange sur le gâteau monté, en le faisant couler un peu sur les bords.

MERINGUE FLAMBÉE 

1 ~ Montez les blancs d’œufs en neige avec le jus de citron et le sel, en commençant doucement pour les détendre. Quand ils commencent à devenir mousseux, ajoutez en pluie le sucre tout en augmentant la vitesse du batteur. Ils doivent être bien fermes. 2 ~ Garnissez une poche à douille avec cette meringue. Déposez des petites boules de la taille d'une grosse cerise, de manière circulaire, en commençant par le bord. 3 ~ Flambez la meringue à l'aide d'un chalumeau. Servez.

...

Quelques jours après cet anniversaire, on m'a demandé de faire des photos de mariage... une première là-encore ! Je redoutais d'ailleurs un peu l'exercice, mais finalement je ne suis pas mécontente du résultat et les mariés non plus ! En voici un petit aperçu...












L'été 2016 a été joyeux, beau et gourmand, mais l'été 2017 s'annonce fort mémorable aussi :-)

EnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrer

10 juillet 2017

Bol de riz aux légumes, coriandre, sésame et tartare d'algues... comme au café chinois !


N'étant pas en mesure de cuisiner ni de prendre des photos pour le moment, je profite du repos qui m'est imposé pour mettre de l'ordre dans mes archives et les nombreuses notes accumulées au fil du temps. C'est l'occasion d'en extraire quelques pépites oubliées et d'enrichir mon répertoire de recettes salées.

Voilà donc comment j'en viens à vous présenter ces photos prises il y a 2 ans déjà et cette bonne vieille recette inspirée d'un plat dégusté au Café chinois à Paris, un lieu (pas si chinois) qui mériterait d'être tenu secret...

~ Bol de riz aux légumes, coriandre, sésame torréfié
et tartare d'algues ~

La recette est simple. Il s'agit d'un bol de riz basmati, servi  chaud, par-dessus duquel sont disposés des légumes : potimarron et chou vert frisé cuits à la vapeur et coupés en petits morceaux, servis chauds également et assaisonnés de sauce soja.
Le tout est ensuite recouvert d'un mélange de carottes râpées et de chou rouge finement haché. Ce mélange de crudités est assaisonné de la façon suivante :

* 2 cuillères à soupe de sauce Umébosis (sorte de vinaigre japonais) en vente dans les magasins bio
* 2 cuillères à soupe de Mirin (alcool de riz sucré japonais) ou de chouchen pour les bretons
* 2 cuillères à soupe de jus de citron
* 4 cuillères à soupe d'huile d'olive

Bien sûr, si vous réalisez cette recette maintenant, il est possible de choisir des légumes plus estivaux : courgette/aubergine poêlées par exemple pour les légumes cuits et tomate/poivron jaune/feta pour la salade  de crudités. 

Pour finir, ajoutez un peu (beaucoup !) de coriandre ciselée, une généreuse portion de tartare d'algues et saupoudrez de graines de sésame torréfiées.

Pour le tartare d'algues :

Depuis que je vis en Bretagne et que j'ai découvert les produits de Julien Racault, dit Algo'Manne, cueilleur de légumes de mer à Ploudalmézeau, je suis devenue une grande consommatrice d'algues... particulièrement en tartare ! Il est possible de s'en procurer en magasins bio, mais cela revient généralement assez cher alors mieux vaut le faire soi-même, d'autant que ce n'est pas bien compliqué. Voici ma recette :

* 75g d'algues bio en paillettes : Nori, Dulse, Laitue de mer (25g de chaque) ou mélange prêt à l'emploi comme la salade du cueilleur.
* 10g de spiruline en poudre (facultatif)
* 40g de câpres au sel
* 1 grosse échalote (30g)
60ml de jus de citron
* 70ml d'huile d'olive
* Poivre : 6 tours de moulin

1 ~ Faites tremper les algues dans l'eau pour les réhydrater et bien les presser pour les égoutter. 2 ~ Mixez les algues avec les câpres dessalés, l'huile d'olive, l'échalote hachée, le jus de citron, l'huile d'olive, le poivre et la spiruline. 3 ~ Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire en ajoutant un peu plus d'huile ou de jus de citron.




5 juillet 2017

Place au végétal avec deux préparations à base de purée de sésame (Tahin) : la sauce Tarator et le houmous !

Pour ceux qui s'interrogent sur l'activité de ce blog, sachez qu'il est encore actif même si les publications se font de plus en plus rares. 
Bien que je sois parfois tentée de laisser cet espace en friche, je ne me résous pas à l'abandonner complètement. D'ailleurs, si j'y reviens aujourd'hui, c'est pour le végétaliser un peu avec le bel été qui s'annonce :-)

Depuis plusieurs mois, je suis très portée sur la cuisine iranienne, turque, grecque, libanaise... et 3 livres nourrissent particulièrement mon inspiration :


J'ai réalisé bon nombre de recettes tirées de ces 3 livres et plusieurs sont devenues indispensables à mon alimentation. Les recettes qui ont ma préférence en ce moment sont celles à base de sésame (riche en fibres et en minéraux : magnésium, zinc et fer), que ce soit sous forme de graines, d'huile ou de purée... Parmi elles, il y a la sauce Tarator qui vient du Liban et qui accompagne généralement les falafels, mais aussi les viandes et les poissons grillés, les légumes... Moi, je l'aime énormément avec les crudités !


~ Sauce Tarator ~

Recette tirée du livre Épicerie du monde : le Liban (Ed. La Plage)

Ingrédients :

* 100 gr de purée de sésame (tahin)
* 30 ml de jus de citron
* 30 ml d'eau
* 1 gousse d'ail râpée
* 1 pincée de sel
...
1 ~ Délayez la purée de sésame avec l'eau et le jus de citron jusqu'à ce que celle-ci soit parfaitement lisse et homogène. 2 ~ Ajoutez l'ail et le sel, puis mélangez bien à nouveau.

Comme je vous le disais, cette sauce se prête à de multiples usages, mais elle accompagne divinement bien les boulettes de falafels (en sandwich avec du pain pita ou en salade). Si comme moi, vous n'avez pas toujours le temps de faire les falafels vous-même, sachez qu'il existe une préparation bio excellente que l'on trouve dans la plupart des Biocoop, tout comme le pain pita (voir ici). Pour faire de beaux et copieux sandwich, il vous suffit alors de garnir le pain de sauce Tarator, des crudités de votre choix : carottes râpées, chou rouge + blanc émincé, rondelles d'aubergines rôties, cornichon aigres-doux (mais le tartare d'algues s'y prête très bien aussi !)... de fallafels et d'ajouter un peu de sauce piquante.

Une autre des mes lubies actuelles porte sur le houmous que l'on retrouve dans plusieurs pays du Proche-Orient et dont l'origine est très disputée. Je vous propose ici ma propre version, inspirée de différentes recettes... et donc ma préférée :-)

~ Houmous, hoummos, humus... hummmm ! ~

Ingrédients :

* 250 g de pois chiche secs ayant trempés toute une nuit dans l'eau froide
* 15 cl de purée de sésame (tahin)
* 2-3 gousses d'ail selon leur taille, hachées et pilées avec 1/2 cuillère à soupe de sel pour en faire une pâte
* le jus de 1-2 citrons (100 ml environ)
* sel / poivre du moulin
* 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
* 1 cuillère à café de sumac (épice de couleur grenat au goût acidulé, produite à partir de baies) ou de paprika
* 1 cuillère à café de coriandre ou de persil pour décorer
...
1 ~ Egouttez les pois chiche, mettez-les dans une casserole (en ajoutant éventuellement un morceau d'algue Kombu ou 1 cuillère à café de bicarbonate de soude pour accélérer la cuisson et aider à la digestion) et recouvrez-les d'eau froide. Portez à ébullition, laissez bouillir 10mn, puis frémir à couvert pendant une bonne heure ; ils doivent être fondants. Si ce n'est pas le cas, prolongez la cuisson. 2 ~ Prélevez 30 cl de jus de cuisson, passez les pois chiche sous un jet d'eau froide énergique et faites les tremper un peu en les remuant bien avec les mains. Les petites peaux remontent ainsi la surface et son très faciles à retirer. 3 ~ Mixez les pois chiche, puis mélangez-les avec l'ail, la purée de sésame, le jus de citron, le sel et le poivre. 4 ~ Ajoutez le liquide de cuisson en quantité suffisante (ne cherchez pas à tout mettre !) pour obtenir un mélange crémeux. 5 ~ Présentez le houmous dans un bol que vous conserverez au frais. Avant de servir, arrosez généreusement d'huile d'olive et saupoudrez de sumac ou de paprika. Parsemez éventuellement de coriandre ou de persil haché.


Et si cette thématique culinaire vous intéresse, je vous invite à écouter ces 3 podcasts de l'émission On va déguster sur France Inter :


EnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer