17 avril 2012

Soja, Chocolat et Salidou pour une tarte So... Chocolidou !

Si Emilie, du haut de son pont, n'avait pas émis le souhait d'une tarte au chocolat sur fond de Salidou, je n'aurais probablement jamais eu l'idée d'en réaliser une. D'abord, parce que je consomme peu de Salidou, cette crème de caramel au beurre salé très populaire en Bretagne et puis parce que je ne suis pas très "tarte au chocolat"... mais j'avais très envie de faire plaisir à Emilie et très envie aussi d'essayer quelque chose de nouveau, alors je me suis jetée à l'eau.

Comme j'ai l'habitude de remplacer, aussi souvent que possible, le lait de vache par toutes sortes de laits végétaux (pour varier les plaisirs, mais aussi parcequ'ils sont exempts de caséine, de lactose, de cholestérol et riches en vitamines et sels minéraux), j'ai donc imaginé cette variante de la tarte au chocolat. Avis donc aux amateurs de soja, de salidou et de chocolat ! le résultat est assez réjouissant.

~ Tarte au Chocolat, Soja et Salidou ~

Ingrédients
Pour deux tartes de Ø 20 cm et Ø 16 cm 

La pâte sucrée

* 125 g de farine
 50 g de sucre glace
 50 g de beurre
 1 g de sel
 30 g d'oeuf battu, soit environ 1/2 oeuf (utiliser le restant pour pour dorer la pâte)

Le Salidou

 50 g de sucre blond de canne
 20 g de beurre 1/2 sel (ou 20 g de beurre doux + 0,5 à 1 g de fleur de sel suivant le goût souhaité)
 10 cl de crème de soja "cuisine" (alternative à la crème liquide classique)

Vous pouvez aussi doubler, tripler, quadrupler... les proportions du Salidou et le conserver dans un petit pot de confiture au réfrigérateur pour en mettre sur les crêpes, faisselles, cheese-cake...

La crème prise au chocolat

 70 g de crème de soja "cuisine" (alternative à la crème liquide classique)
 70 g de lait de soja (alternative au lait de vache)
 25 g de sucre blond de canne
 135 g de chocolat de couverture Guanaja
 20 g de jaune d'oeuf
 50 g d'oeuf battu
...

Pour la pâte sucrée :
1 ~ Sablez délicatement le mélange farine, beurre, sucre du bout des doigts jusqu’à obtenir un sablage très fin sans trop réchauffer le beurre. 2 ~ Ajoutez le sel et l’œuf battu mélangé à l’eau pour obtenir une pâte homogène en la travaillant le moins possible. 3 ~ Enveloppez la boule de pâte de film alimentaire et laissez-la reposer 1 heure au réfrigérateur. 4 ~ Abaissez ensuite la pâte, foncez les cercles ou moules  à tarte et procédez à une cuisson à blanc de 15-20mn à 170°. 5 ~ A la sortie du four, badigeonnez les fonds de tarte de jaune d'oeuf (ou oeuf battu) et ré-enfournez-les 2-3 minutes pour faire sécher la dorure.


Pour le Salidou : 
1 ~ Faites chauffer le sucre dans une casserole, sans le remuer, jusqu'à ce qu'il fonde et caramélise. 2 ~ Ajoutez le beurre par morceaux, puis la crème de soja en mélangeant vivement avec un fouet. 3 ~ Lorsque la préparation est bien homogène, poursuivez la cuisson 5 minutes et retirez du feu. 4 ~ Versez ensuite la préparation dans un petit pot et laissez-la refroidir un peu avant de l'étaler en fine couche uniforme sur les fonds de tarte.


Pour la crème prise au chocolat :
1 ~ Faites fondre le chocolat au bain marie et réserver. 2 ~ Versez le lait, la crème et le sucre dans une casserole et faites chauffer le mélange à 60° (si l'on veut être précis !) puis ajouter le chocolat fondu. 3 ~ Ajoutez ensuite les oeufs en fouettant vigoureusement pour éliminer toute trace de grumeau et retirez du feu. 4 ~ Coulez la crème sur les fonds de tarte recouverts de Salidou. 5 ~ Enfournez les tartes dans le four préchauffé à 170° et laissez-les 10 minutes pour fixer l'appareil à crème prise au chocolat. Les bords vont s'arrondir légèrement et la crème doit être tremblotante à la sortie du four. Elle se figera en refroidissant.
...

Pour mieux faire, il aurait fallu terminer par un glaçage dit "de finition" comme je l'avais appris en formation. Cela permet de parfaire l'aspect de la tarte et de lui assurer une meilleure conservation en isolant ainsi les oeufs contenus dans la crème au chocolat de l'air ambiant... mais ce glaçage nécessite des ingrédients que je n'avais pas sous la main comme la pâte à glacer brune et un sirop à densité 1.260 que je n'avais pas le courage de faire... Du coup, j'ai volontairement sauté cette dernière étape qui n'avait rien d'indispensable, surtout pour une tarte qui se voulait "légère" et vouée à une consommation immédiate ;-)

L'aspect final n'est pas si mal... Qu'en pensez-vous ? Même si l'on en voit qu'un tout petit bout...

22 commentaires:

  1. elle est délicieuse...merci Julia, quelle chance pour moi d'être ton cobaye ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça tombe bien, car ne n'est pas fini !!

      Supprimer
  2. Cette tarte est magnifique et tu me rappelles que j'en ai pas fait depuis très longtemps. Un grand merci à toi aussi d'avoir parlé de l'expo sur Akseli Gallen-Kallela. J'y étais la semaine dernière et c’était vraiment formidable. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'est croisées à quelques semaines d'intervalle alors ;-) En tout cas c'est chouette que tu aies pu voir cette expo au musée d'Orsay et que tu sois contente de ton séjour à Paris ! Bises à toit aussi. Julia

      Supprimer
  3. Quelle jolie tarte ! Mais je ne vois pas les quantités de beurre pour la pâte et de sucre pour la crème au chocolat ?
    Bonne continuation pour ce blog dont je ne me lasse pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups ! J'ai été un peu rapide sur ce coup... Merci d'avoir relevé ces oublis. Les voilà corrigés !

      Supprimer
  4. Superbe texture tant de la pâte sucree que de la ganache-creme chocolat. La touche de salidou ne peut que me conforter dans mon intention de terminer les 2 petites parts que tu me proposes sur tes derniers visuels ^^
    Bises gourmandes Ju* et a très bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence ! Je t'offre même une part entière si tu veux car j'ai quelques scrupules à manger la dernière...

      Supprimer
  5. Je suis fan de salidou et chocolat, cette tarte est faite pour moi, par contre je remplacerai la crème de soja par de la classique (je n'ai jamais testé la crème mais je trouve que le lait de soja a vraiment un goût particulier qui ne me plait qu'en le buvant directement, pas en cuisine… je suppose que la crème c'est pareil ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est au choix pour la crème et le lait ! Mais dans cet appareil, le goût du soja est complètement masqué par celui du chocolat et du sucre. Impossible donc de l'identifier. Dans les appareils à quiche et tartes salées, c'est pareil, la crème de soja passe vraiment très bien. Ce n'est pas comme dans les panna cotta où le goût s'en trouve vraiment modifié. A l'occasion, je t'encourage quand même à essayer !
      Dans mon cas c'est l'inverse, j'ai du mal à boire le lait de soja "nature", mais je l'aime beaucoup en cuisine :-)

      Supprimer
  6. Another new and exotic tarte to try! My tasting buds will be grateful for the new experience, I'm sure. ;)

    RépondreSupprimer
  7. Miam ça a l'air délicieux !

    J'en profite pour te faire partager l'histoire d'une passionnée du chocolat à Montréal. Je t'emmènerai dans son resto quand tu viendras ;-)

    http://www.cyberpresse.ca/vivre/cuisine/201203/30/01-4510873-juliette-brun-sucre-succes.php

    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dile ! J'aimerai tant venir te voir à Montréal... mais ce voyage est compliqué à mettre en place, surtout en ce moment. Pourvu que tu y restes encore quelques années !!!

      Supprimer
  8. Habituellement, je ne suis pas, moi non plus, une fan de tarte au chocolat... mais ta recette me parait excellente : je suis prête à faire une entorse :D

    RépondreSupprimer
  9. Quelle chanceuse, cette Emilie sur le pont !! J'espère qu'elle a apprécié cette expérience...
    Je vais lire cette recette avec beaucoup d'attention et la faire goûter à ma petite famille... Merci, Julia* !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je t'avais croisée ce jour là chez Lili Pont, tu y aurais eu droit aussi ;-) C'est au petit bonheur la chance ! Une prochaine fois peut-être...

      Supprimer
  10. Un must pour la fan de choco et de caramel beurre salé comme moi. On ne se refait pas ;-)

    RépondreSupprimer